Berserker
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Berserker

Forum du clan 2fight : Berserker
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Régles et Histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Ced
Admin
Ced

Messages : 76
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 26

Régles et Histoire Empty
MessageSujet: Régles et Histoire   Régles et Histoire EmptyJeu 26 Mai - 20:44

Intro

Le soleil se situait au zénith et le vent était chargé d’une chaleur des plus douces. Ced sentit cette douceur sur son visage et peu à peu, il ouvrit les paupières. Il observa le paysage qui l’entourait : une plaine qui continuait à perte de vue, semblant infinie. Cette vue l’apaisait et lui faisait presque oublié toutes les atrocités qu’il avait commises. Il referma les yeux, meurtris de toutes les actions auxquelles il avait participé. Il plongea dès lors dans un profond sommeil :

- … , ???

Ced ouvrant les yeux, ne vit rien : c’était le noir total. Il ne distinguait aucune forme.

- Qui est là ?
- Te souviens-tu du bonheur que te procurais tes actes dans le passé ? ???
- Bordel, t’es qui toi ? Questionna-t-il une nouvelle fois.

D’un seul coup, une intense lumière argentée l’aveugla complètement.

Chapitre 1

Ced reprit connaissance : il était allongé sur le sol d'une pièce, éclairée très légèrement par le reliquat d’une bougie qui terminait de se consumer.

- Maître, maître ! Nous sommes attaqués, vous devez vous préparer sur-le-champ, cria un serviteur à travers la porte.

Le jeune homme fut étonné : il y a quelques instants, il se trouvait dans une plaine et maintenant il ne savait pas où il se trouvait, toutefois, cet endroit lui semblait étrangement familier.

- Que se passe-t-il? Demanda t-il
- Le clan Yushan nous attaque.

Ced n’en revenait pas : cette sensation de déjà vu était belle et bien réelle. Ces évènements s’étaient déjà produits, il y a quelques années, lorsqu’il n’était que le fils d’un petit seigneur local. Malheureusement, suite à un terrible combat quelques années plus tard, il reçu un violent coup, qui lui fit perdre la mémoire. Il se leva, arracha une épée fixée sur un des murs de la pièce et ouvrit la porte. Il assista à un spectacle des plus effroyables : le couloir était parsemé de corps ensanglantés. Devant lui, il ne restait plus qu’un seul homme encore debout :

- Maître, vous voilà enf…, dit un garde avant de voir sa tête exploser en une multitude de petits morceaux qui s’éparpillèrent sur tous les murs.

Le visage plein de sang, Ced vit une sorte d’ombre derrière le corps du garde qui s’écroulait. L’être, qui se tenait là, éclata soudain en un rire sinistre, semblant venir d’un autre monde. Aussitôt, cette ombre disparu et une explosion éclata. Le bâtiment, dans lequel il se trouvait, commença à s’écrouler dans un bruit défiant l’imagination. Pour s’échapper de là, le jeune homme se jeta à travers une des fenêtres qui l’entourait afin d’échapper à une mort certaine. Il atterrit dans un jardin qui entourait maintenant les ruines du bâtiment. En se relevant, le jeune seigneur assista à une vision d’horreur : la ville qui entourait la demeure du seigneur était totalement envahie par les flammes et tout était entièrement consumé. Ced regardait les dernières maisons partir en fumée tout en pensant à la manière dont il se vengerait de ce clan de vermines qui avait osé détruire un lieu qu’il l’avait vu naître et ou il avait vécu.

Chapitre 2

Ced parcourait les ruines de la ville avec un infime espoir de retrouver un survivant mais il connaissait très bien le nombre de rescapé : un seul, lui. Pourtant, il explorait ardemment les ruines des allées noircies de la cité en vain : tous les habitants étaient carbonisés et une odeur nauséabonde flottait dans l’air. A présent, plus rien ne le rattachait à ce champ de ruines si ce n’est les souvenirs tarissables de son enfance passée ici. Alors que le désespoir commençait à l’envahir et que sa solitude ne faisait que débuter, il se souvint d’une phrase que son père lui avait dite un jour : « Si un jour je venais à m’absenter ou bien à mourir et que le danger menace notre ville, je t’autorise à aller chercher ‘’l’héritage de nos ancêtres’’ ». Il se rendit dans les restes de sa demeure pour essayer de trouver ‘’la chose’’ en question.

Tout était en ruines, quelques murs se dressaient encore vers le ciel mais ils pouvaient tous s’effondrer d’un moment à l’autre. Il commença à fouiller l’armurerie, la chambre de Père et toutes les autres pièces délabrées : il ne trouva rien qui puisse ressembler à un objet ancien. Sans aucune raison particulière, il se dirigea vers le sous-sol (où se trouvaient en temps normal les vivres). Cette zone fut la seule à être épargnée par l’explosion qui ravagea la maison du seigneur. Il trouva tout naturellement de la nourriture mais le plus étrange, fut qu’une porte soit cachée derrière un amoncèlement de caisse de bois. Après avoir dégagé son entrée et l’avoir ouverte, il s’engouffra dans le passage bercé par les ténèbres et la mélodie des gouttes d’eau tombant sur le sol. Au bout d’une dizaine de mètres, il aperçut une légère lueur, formant un cadre. Ced comprit qu’il s’agissait à nouveau d’une petite porte qui donnait surement accès à la pièce où était entreposait l’objet qu’il recherchait. Il réussi à enfoncer la porte mais il fut aussitôt ébloui par la lumière qui l’avait conduit à cet endroit. Il s’habitua rapidement à l’intensité de celle-ci et pénétra à l’intérieur de la pièce. Celle-ci était étrangement petite où il y avait assez de place pour qu’un seul homme puisse y circuler. Il remarqua que la lumière provenait d’une épée accroché sur le mur faisant face à l’entrée de la salle. A côté de celle-ci, il y avait une inscription qui disait : « Epée de Muye ».

Le jeune homme se rappela la légende qui se disait à propos de ces ancêtres. Ils auraient réussi à créer une épée indestructible, qui ne s’émoussait jamais et qui avait des caractéristiques mystiques indéfinissables. Il l’a saisi puis emprunta les escaliers afin de sortir de cette minuscule salle. Ils aboutissaient à une trappe qui se situait dans le vaste jardin de la cour qui ne ressemblait plus qu’a un véritable champ de guerre. Un coucher de soleil ornait le ciel ; cela marquait la fin d’une période et le début d’une nouvelle pour Ced : il était enfin prêt pour pouvoir accomplir sa vengeance qui se poursuivra sur trois longues années de souffrances. Il laissa le calme de la nuit et le silence qui régnait dans la ville bercer son sommeil.

Chapitre 3

A son réveil, Ced se mit en route. Il n’avait aucune idée de l’endroit où se terrait le clan Yushan. Avant d’accomplir sa vengeance, il lui faudrait s’allier à des guerriers valeureux afin d’augmenter ses chances de réussite. Pour cela, il décida de parcourir toute la région pour dénicher les perles rares. Après quelques mois, il avait parcouru la moitié de la région mais hélas, il n’avait trouvé aucun guerrier digne de ce nom mais aussi aucunes informations à propos du clan qu’il haïssait tant.

Il se posa dans la petite cité de Zhaoge pour se reposer et avec l’espoir de trouver quelques renseignements intéressants. Il s’installa à son aise dans l’auberge du coin. Alors qu’il était en train de se remplir la panse, un groupe d’hommes défonça la légère plaque de bois qui servait à combler le manque de porte. Ne voyant aucune table de libre, deux d’entre eux tuèrent froidement deux vieux qui étaient entrain de se remémorer leurs gloires passées autour d’un pichet de bière. Ced observait l’assistance : personne n’osait s'opposer à ces hommes, pas même le patron de l’auberge. Il était sur le point de dégainer son arme lorsqu’une épée noire fendit l’air tel un éclair traversant le ciel et transperça un des deux tueurs. Leur chef, un homme ayant une carrure imposante (il faisait presque 2 mètres) et une sorte d’aura maléfique l’entourait semblable à une barrière qui le protégeait, se retourna d’un coup tout en sortant son épée de son fourreau.

Le propriétaire de l’épée passa le seuil de la porte. Il ressemblait à un homme au vu de sa taille (environ 1m80) mais il semblait posséder une musculature plus développée que le commun des mortels. Cet homme portait une longue cape noire similaire à celle que les religieux portaient. On pouvait néanmoins apercevoir son visage marquait par une cicatrice sur son œil gauche mais étant donné que ses paupière étaient fermées, on ne pouvait savoir s’il lui manquait réellement cet œil. Son œil gauche était des plus mystérieux : il était d’un rouge scintillant qui lui proférait un air démoniaque, comme si un démon avait pris possession de son corps. Il alla récupérer son épée en ne calculant même pas le chef du groupe d’hommes qui s’était mis en travers de sa route. Furieux, il s’élança sur le mystérieux homme et lui assénât un féroce coup dans le dos. Heureusement, le coup ne coupa que le manteau de l’énigmatique personnage. Cela permit de voir que l’homme en question avait un immense tatouage en forme de croix dans le dos. Cet homme se retourna et en un instant, le leader du groupe se retrouva avec une épée plantée entre les deux yeux. Les membres du groupe se lancèrent tous en même temps sur le jeune homme mais sans qu’ils puissent riposter, ils furent embrochés avec une vitesse hallucinante. L’homme fouillât tout les corps à qui il venait d’ôter la vie, leur pris tous l’argent qu’ils possédaient et donna le tout au gérant de l’auberge. Sans doute pour qu’il puisse réparer tout les dégâts effectués dans le bâtiment. Tous les spectateurs étaient abasourdis par ce qui venait de se produire. Ced devait convaincre ce guerrier de le rejoindre car il serait un atout de poids.

Chapitre 4

Ced enjamba toutes les victimes qui gisaient sur le sol de l’auberge et arriva devant la porte de l'auberge. Il se dépêcha de rejoindre le mystérieux guerrier avant que celui-ci ne s’engouffre dans la forêt qui entourait la cité.

- Hé toi ! s'écria t-il

Le mystérieux guerrier continua sa route sans se retourner. Ced, légèrement vexé, alla donc lui parler face à face.

- J'ai besoin de ton aide afin de réaliser un projet plus que …

Le mystérieux guerrier lui coupa la parole.

- Ta vie ne m'intéresse pas. Je n'obéis qu'aux personnes plus fortes que moi, donc pousse-toi de mon chemin si tu ne veux pas que je t'élimine.
- Si tu le prends ainsi nous allons nous battre, mais ne me sous-estimes pas, répondit Ced tout en dégageant son épée.

Le jeune seigneur eu un léger sourire mais le guerrier semblait très confiant en ses pouvoirs. Il savait que ce mystérieux guerrier était très fort et qu'il ne fallait pas le sous-estimer, mais le jeune homme lui aussi avait des ressources. Ced se lança alors sur son opposant. Il tenta de l’attaquer directement au bras avec son sabre afin d’avoir un avantage certain pour la suite du duel, mais il ne fut pas assez rapide pour toucher le guerrier. Celui-ci était plus rapide que lui et il le savait. Ce sera surement son atout majeur durant son combat pour le battre, mais Ced était assez malin pour pouvoir deviner le point faible du guerrier si le combat s’éternisait. Le guerrier riposta avec un fulgurant coup d'épée qui fut paré par son opposant. Mais il s’aperçut que le guerrier ne donnait pas son maximum. Alors il décida de lui asséner plusieurs coups pour que son adversaire libère toute sa puissance. La vitesse des ses coups était de plus en plus rapide, ce qui désorientait son opposant. Le guerrier décida alors de le contrer avec sa véritable arme. C'était une faux géante plus grande que lui encore. Cette faux représentait les ténèbres, elle avait un design ténébreux et on pouvait voir qu'elle avait beaucoup tué. Ced fut repoussé facilement grâce à la puissance de cette arme, mais il n’utilisait pas toute sa puissance.

- Félicitations tu n'es pas si faible en fin de compte, mais le combat est terminé pour toi maintenant, dit le guerrier énigmatique.

Le guerrier lui fonça dessus avec une véritable envie d’en finir. Ced resta immobile une seconde et ferma les yeux, il se concentra et les ré-ouvra tout-en esquivant l'attaque. Il avait réussi à monter sur la faux du guerrier au moment où celui-ci donna son coup. Le guerrier renvoya Ced et fit un saut en arrière. Ils se fixèrent droit dans les yeux : tous les deux eurent la même idée et s'attaquèrent en même temps. Leurs puissances étaient égales et les deux guerriers n'arrivaient pas à prendre le dessus sur leur adversaire. Alors que Ced se préparait à donner l’assaut final, le guerrier lui dit :

- C'est bon, j'accepte de t'aider. Tu es assez fort et tu as assez d’audace afin de me tenir tête. Je veux bien t’aider mais j'aimerais bien savoir en quoi je pourrais t'être utile.

Ced lui raconta alors son histoire dans les moindres détails.

- Voilà tu connais toute l'histoire. Bon maintenant, tu pourrais m’en dire plus sur toi, d’accord ?
- Tout d'abord je m'appelle Pti reuf. Je suis issu d’une lignée de guerriers religieux et nous combattions au nom de Dieu. Celui-ci nous a toujours protégé lorsque nous luttions pour l’honorer. Enfin, c’est ce que je croyais. Jusqu’à mes 18 ans, j’ai suivi une formation pour poursuivre la lignée de mes ancêtres. Tout allait bien et je n’avais aucune raison de douter de la confiance que nous accordait Dieu. Mais un jour, après avoir reçu mon titre de guerrier religieux et hérité de mon épée et de ma faux, j’ai reçu une mission qui consistait à aider une ville qui subissait de multiples attaques de voleurs. Je remplis cette tâche en toute simplicité et je retournai dans mon village. Malheureusement, lorsque j’étais sur le chemin du retour, un terrible orage éclata et je me pressai de rentrer. Ce que je vis fut des plus effroyables : mon village avait été ravagé par la foudre. Tous les habitants qui étaient restées sont morts dans l’incendie provoqués par la foudre. Il ne restait plus que moi, seul devant mon village et tous ces cadavres en cendres. Depuis ce jour, je ne crois plus en un Dieu qui nous anéantis après qu’on lui a juré fidélité et qu’on honore son nom à travers tous le pays. Je vis ma vie autour d’une phrase que mes ancêtres répétaient tous le temps : "Vis tes rêves et protège ton honneur".
- Ton histoire fut bien triste. Malheureusement, à nous deux, nous ne pouvons pas venir à bout d’un clan tel que celui des Yushan. Il nous faudra trouver encore une ou deux personnes de valeurs afin d’accomplir notre objectif.

Les deux compagnons prirent la route pour mener à bien leur projet désormais commun.

Chapitre 5

Les deux compagnons avaient mis quelques jours afin de se rendre à la prochaine ville : Xiqi. Avec le peu d’argent qu’ils avaient, ils s’arrêtèrent dans une modeste auberge qui se situait tout près de la petite cité. Lorsque Ced et Pti reuf s'installèrent dans leur chambre à l'auberge, une terrible explosion retentit. Les deux sortirent très vite de l'auberge afin de voir d’où elle provenait. Ils aperçurent au loin une ferme en train de brûler. Ils se précipitèrent sur les lieux de l’incendie pour voir ce qu’il c’était passé et une fois arrivés, ils aperçurent une jeune femme près de la ferme en feux. Cette femme était assez grande, brune et possédait une armure noire qui lui proférait une étrange aura. Ils décidèrent d'aller prendre de ses nouvelles afin de voir si elle est blessée et lui demander ce qu'il c’était produit mais elle s'enfuit en direction de la cité avant qu’ils eurent le temps de poser la moindre question. Ced et Pti reuf décidèrent de la chercher dans la petite cité mais malheureusement, ils ne la trouvèrent pas. Ils décidèrent de questionner les habitants pour pouvoir obtenir des informations sur cette mystérieuse femme. Les deux avaient remarqué qu’une personne les suivait depuis quelques instants puis celle-ci vint les aborder.

- Bonjour, vous voulez des informations sur la femme qui a mis le feu à l’auberge tout à l’heure ?
- C’est exact mais qui êtes vous ?, demanda Ced
- Je suis, en quelque sorte, un haut fonctionnaire de la cité. Je connais pratiquement tout ce qu’il y a à savoir sur celle-ci.
- Bien, alors que savez sur cette femme ?
- Déjà, elle se nomme Makubei et elle possède une histoire des plus surprenantes.
- Raconte nous donc son histoire, dis Pti reuf légèrement agacé

Il commença alors son récit. Makubei était la fille de l’homme qui s’occupait de l’arsenal de Xiqi. Il avait un rôle très important ce qui faisait de lui un homme respecté par la population. Il s’était spécialisé dans la production d’armes explosives telles que des bombes artisanales. Suite à une attaque du clan Yushan, le seigneur régnant sur la ville fit faire à son père une commande spéciale qui avait pour but de les éradiquer en un seul coup. Malheureusement, il n’était pas parvenu à la réaliser à temps et le clan Yushan ravagea une grande partie de la cité. Cela provoqua une grande colère au seigneur qui décida de le faire exécuté, car il considérait cet acte comme une trahison. Le père de la jeune fille lui confia tout ces différents travaux afin qu’elle continue ses projets. Etant fasciné elle aussi par les explosifs, elle accepta. Quelques jours plus tard, il fut exécuté devant tout le peuple de la cité afin de servir d’exemple à ce qui arrivait lorsque l’on trahissait le seigneur. Makubei se retrouvait maintenant sans famille, étant donné que sa mère mourut le jour de sa naissance. Depuis ce jour, plus personne dans la cité ne la vit sauf lorsqu’elle décida de se venger du seigneur en faisant exploser des granges, auberges, etc. Mais même à ces moments là, les habitants ne voyaient que la silhouette de celle-ci. Une fois l'histoire terminée une explosion retentit mais, cette fois elle était très proche. Les trois hommes sortirent dès qu'ils l’entendirent. C'était cette fois une maison qui se situait juste devant celle du seigneur. A travers le nuage de poussières rendant la visibilité quasi-nulle, une silhouette apparut : c’était Makubei. Elle s’approcha alors des trois hommes :

- C'est elle ? Demanda Pti reuf avec un petit sourire aux lèvres.
- Oui, répondit le seigneur en tremblant.
- Bon, je vais aller lui parler.

Pti reuf dégaina son arme et fonça sur Makubei pour tester sa puissance mais son compagnon s’interposa.

- Non ! Je vais lui parlé toi tu restes en retrait !
- Tu n'as pas d'ordres à me donner, je fais ce qui me plaît ...
- N'oublie pas que notre plan passe avant tout ! Dit Ced énervé.
- Oui désolé mais, il faut s’assurer qu’elle soit digne de nous rejoindre.
- Tu la testeras après si ça peut te faire plaisir mais avant toutes choses, il faut que je lui parle.
- D'accord, mais fais vite ! Répondit Pti reuf avec un petit sourire.

Ced s'avança vers Makubei pour engager la discussion mais celle-ci essaya de s’enfuir.

- Rattrape-la, dis Ced à Pti reuf.
- D’accord, ce sera vite fait.

Il se lança à la poursuite de la jeune fille et la rattrapa assez facilement.

- Attend, mon ami veux te parler. Écoute ce qu'il veut te dire après tu feras ce que tu veux. Ne m'oblige pas à engager le duel.
- Vous voulez me parler de quoi ? Moi je n'ai rien à vous dire ! Partez d’ici.
- Il veut éliminer un clan et tes aptitudes l’intéressent énormément ...
- Désolé mais mes services ne sont pas à vendre. Tu n'arriveras pas à me convaincre. Par d'ici tant que tu le peux encore, répondit Makubei.
- Il veut éliminer un clan que tu connais particulièrement bien alors suis-moi si tu veux savoir de qui je parle, répondit Pti reuf avec un petit sourire.
- D’accord, je vais alors voir ton « Ced » ou je ne sais pas quoi mais si je ne suis pas emballer par sa proposition, je vous élimine tous les deux.

Elle accepta d'aller voir Ced. Pti reuf était convaincu que son chef arriverait à la convaincre de se joindre à eux. Ils se dirigèrent vers le jeune homme resté en retrait et furent enfin sur les lieux de l'explosion.

- Tu en as mis du temps à la rattraper, dit Ced.
- Bon, de quoi veux-tu me parle, dit Makubei pressé d'en finir.
- D'abord, je tiens à te dire que je connais ton histoire et je suis sincèrement désolé maintenant je vais te raconter ma propre histoire tu verras qu'on a un certain point commun
- Si tu veux mais fais vite, je n'ai pas que ça à faire ...

Il raconte son histoire en détail. Elle n'en croyait pas ses oreilles Ils avaient tous les deux étés atteints par les méfaits du clan Yushan.

- Je suppose que tu veux éliminer le clan Yushan et tu as besoin de mon aide, dit Makubei.
- C'est exact, répondit Ced
- Eh bien, j'accepte de vous venir en aide.

Les trois compagnons partirent donc affronter le clan Yushan qui a causé tant de malheur dans ce monde ...

Chapitre 6

Avant de partir de Xiqi, ils avaient pu avoir une audience avec le seigneur gérant la cité. Il leurs avait indiqué quelque informations à propos du clan qui l’ai avait attaqué. Le clan Yushan tenait sa base à Karu, petite cité à quelques kilomètres de Xiqi. Il avait choisi ce lieu car c’était une ancienne base fortifiée, difficilement accessible (elle se situe au milieu d’un fleuve). Le seul problème, c’est que cette base ne pouvait contenir qu’une cinquantaine d’homme. Les compagnons se dirigeaient dès à présent vers la cité de Karu, lieu où était situé le clan Yushan. Alors qu’ils arrivèrent aux abords de la cité, ils pouvaient observer la forteresse où flottaient les drapeaux signalisant la présence du clan.

Les trois compagnons mirent deux jours afin de se décider du plan qu’ils allaient accomplir. Ils avaient choisi d’attaquer la nuit pour créer un effet de surprise. Dans un premier temps, Makubei devait déposer ses explosifs sur les murs de la forteresse afin de créer un effet de panique chez les membres du clan. Pendant que les explosions s’enchaineront, Ced et Pti reuf devront poser plusieurs bombes sur l’immense porte qui permet d’entrer dans la forteresse afin de pouvoir y entrer et commencer le véritable massacre.

La première partie du plan fut un succès : Makubei et ses explosifs avaient réussi à créer la panique au sein de la forteresse. Ced et Pti reuf avaient eux aussi réussi leur partie du plan et s’étaient introduits dans la forteresse. Malheureusement, lorsque les deux compères arrivèrent sur la place centrale du fort, ils furent encerclés par la totalité des troupes ennemies. En un seul regard, Ced et Pti reuf décidèrent de la marche à suivre : anéantir tous les soldats. Ced, à l’aide de son épée de Muye, arrivait à enchaîner les meurtres sans que ses opposants ne comprennent ce qu’il se passait. De son côté, Pti reuf utilisait sa faux afin de trancher d’un seul coup tous ces adversaires. Tous deux arboraient un sourire des plus maléfiques, ainsi qu’une aura meurtrière. Le chef du clan Yushan, qui observait la scène depuis les hauteurs de sa forteresse, avait repéré quelque chose de bizarre chez nos deux compagnons : pour lui, ils étaient tout près d’atteindre le stade de guerrier ultime : Les Berserker. Certains guerriers, qui combattaient sous l’impulsion de la haine, la colère et la vengeance tout en sacrifiant leurs corps pour assouvir leur but, pouvaient dès lors développer une sorte de puissance inhumaine tous droit venu du domaine des dieux afin de les aider dans leur quêtes. Cela permettait aussi aux Dieux d’assister à des massacres de plus en plus sanglants. Le chef du clan poussât un léger rire puis commença à s’enfuir de la forteresse. Ced et Pti reuf n’avait aucune idée de ce qui leur arrivait mais ils continuaient à assouvir leur soif de sang et de vengeance. En quelques minutes, il ne restait plus que les deux compagnons, debout au milieu des cadavres des soldats du clan Yushan. Makubei, pendant ce temps, avait découvert que les fondations de la forteresse étaient remplies de puissants explosifs qui, en cas de danger imminent, serviraient à réduire en poussières la forteresse. Elle se hâta de rejoindre les deux compagnons qui s’étaient mis à la recherche du chef du clan Yushan.

- Les gars, on a un sérieux problème : la forteresse toute entière est piégée. Si nous restons là, nous ne survivrons pas.
- Il nous faut d’abord retrouver le chef, ordonna Ced.
- Makubei a raison. Ne te laisse pas emporter pas la colère car sinon, on pourrait tous en subir les conséquences.
Ced ne parvenait pas à contenir sa colère : il ne voulait en aucun cas laisser s’enfuir l’homme qui avait détruit tous ce qu’il aimait. C’est alors que l’explosion ce produisit et les trois compagnons furent projetés dans le fleuve : une chance pour eux. Malgré ça, ils subirent quand même de lourds dégâts. La forteresse n’était plus que tas de ruines qui surplombaient le fleuve. Makubei et Pti reuf regagnèrent tant bien que mal la berge mais Ced, qui s’enfonçait de plus en plus dans le fleuve, n’arrivait pas à remonter à la surface. C’est à se moment là qu’il fut éblouis par un flash mais en recouvrant le vue, il ne vit que des ténèbres obscur.

- Vois-tu le plaisir que tu avais lorsque tu combattais sous l’effet de la haine et de la vengeance. Ces deux sentiments te faisaient devenir un guerrier assoiffé de sang et de victoire, dis une voix provenant des ténèbres.
- Mais qui es tu ? Demanda le jeune homme, étonné d’entendre cette voix une nouvelle fois

Mais avant que la voix ne lui réponde, il se réveilla dans une plaine. Il se retrouvait finalement là où il s’était endormi.

Épilogue

Quelques années plus tard, Ced et son clan étaient considérés comme les plus féroces et les plus monstrueux des combattants de la région car ils avaient réussi à contrôler la force mythique des Berserker. Ils ravageaient toutes les villes qu’ils rencontraient afin d’instaurer un climat de terreur. Mais un jour, après avoir anéanti une petite ville de campagne, un homme était venu parler à Ced.

- Qui est tu ?
- Je ne suis que simple serviteur de notre roi et je voudrais vous faire part d’une certaine requête.
- Eh bien, parle ! A part si tu veux gouter à mon sabre.
- Sa majesté veut réaliser un tournoi dans lequel tous les plus grands clans de ce pays se battront jusqu’à la mort pour être déclaré vainqueur.

Le jeune chef fut tout de suite attiré par cette idée. Se confronter au plus féroces guerriers du pays leurs permettraient de devenir encore plus connu et de montrer au pays tout entier qui est le plus puissant des clans.

~~Règles~~

- Se Respecter mutuellement et s'entraider dans le besoin.
- Être actif sur le jeu et sur le forum.
- Avoir une loyauté fidèle envers le clan.


~~Objectifs~~

- Développer nos pouvoirs pour honorer nos ancêtres.
- Se battre jusqu’à la mort pour nos convictions.
- Écraser les autres clans grâce à notre puissance.
Revenir en haut Aller en bas
https://berserker.forumgaming.fr
 
Régles et Histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques de Stromni - Vie et Mort glorieuse d'un Tueur de Trolls.
» Règles Jours de Gloire sous forme de cartes heuristiques
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Berserker :: Mur de la gloire :: Règles et Histoire-
Sauter vers: